Le procédé de la fabrication du plastique à partir du pétrole

La production de matière plastique avoisine aujourd'hui les 300 millions de tonnes par an. Cette quantité s'explique par l'omniprésence de cette matière dans notre quotidien. Facilement transformable, il est devenu indispensable en se déclinant sous de très nombreuses formes. Voici le processus de fabrication du plastique !

Du pétrole au plastique

Le plastique est produit à partir du pétrole. Ainsi, après l'extraction, on transporte le pétrole brut à la raffinerie. Il passe par un processus de distillation qui consiste à séparer les différents composants du pétrole pour en tirer des produits destinés à la production d'énergie et les produits dits non énergétiques.

Après avoir chauffé le pétrole brut à 400°C, on obtient entre autres un liquide qui se condense entre 40 et 180 °C. Il s'agit du naphta, le produit qui sert à fabriquer du plastique. Toutefois, il passe par le craquage, un traitement qui sert à le fragmenter en molécules plus faciles à exploiter. Pour cela, on le chauffe à 800°C avant de le refroidir brutalement à 400°C.

Après le craquage, on obtient des monomères à 7 atomes de carbone au maximum. Ensuite, on les entremêle par addition et par condensation pour avoir des polymères en poudre ou en granules. Avant la mise en forme, on y ajoute des adjuvants et des additifs.

La transformation du plastique

L'étape de l'addition et de la condensation qu'on vient d'évoquer permet d'obtenir des plastiques aux différentes propriétés dont voici l'essentiel :

  • les thermoplastiques : ils se ramollissent sous l'effet de la chaleur. La mise en forme peut se faire par différente manière (l'expansion, l'extrusion, le calandrage, l'enduction…). Grâce à leur propriété, ils peuvent être recyclés.
  • les thermodurcissables ne sont pas recyclables. En effet, après le refroidissement, le durcissement est irréversible. Dans ce cas, les moulages par injection, par coulée et par pression sont les plus appropriés.
  • les élastomères sont vulcanisés en y ajoutant du soufre, du carbone et des additifs pour obtenir du caoutchouc.

Le marché du plastique

De l'emballage aux équipements pour les technologies de pointe et en passant par les ustensiles, le plastique est présent dans la plupart des secteurs industriels. Comme dans le marché du pétrole (un secteur dans lequel Philia Energy opère), la bonne dynamique de croissance économique chinoise accroît la demande sur le marché.

En ajoutant celle de Chine à la demande des pays émergents, les chiffres dépassent largement les 50 %. À l'affût de toutes les opportunités dans le secteur du pétrole, le groupe Philia S.A. suit de près l'évolution de ces demandes.

En tout cas, tant que l'exploitation du pétrole continue, la production de plastique est assurée. Cet extrant du pétrole garantit donc le rééquilibrage de l'offre et de la demande. Ainsi, le Philia S.A. injecte une partie des produits non énergétiques sur le marché du plastique. Les beaux jours du plastique ne s'arrêteront pas de si tôt.