07.12.17

Traitement du pétrole brut : les principales étapes du raffinage !

Photo Traitement du pétrole brut : les principales étapes du raffinage !

Le pétrole est une énergie fossile qui nécessite un traitement préalable avant d'être utilisée. Le raffinage est le processus de purification par lequel le pétrole brut passe avant de devenir différents produits finis comme le carburant, les combustibles ou encore les huiles lubrifiantes. Le traitement du pétrole brut appelé raffinage comporte plusieurs étapes.

La distillation pour séparer les différentes composantes

Le raffinage du pétrole comprend 4 différentes étapes. La distillation est la première phase de traitement du pétrole brut. Elle consiste à séparer les différents types de produits appelés « coupes pétrolières ». Il s'agit en terme plus simple de séparer les produits légers comme le gaz, des produits moyennement lourds comme le kérosène ou le diesel, puis des produits lourds comme le fuel lourd ou le résidu atmosphérique.

Ces différents éléments sont séparés en fonction de leur poids par un processus à haute température dans une colonne de distillation. Ainsi, après le procédé, les molécules les plus lourdes comme le bitume se retrouvent en bas, les coupes dites moyennes au milieu et en haut les molécules plus légères comme les essences. Pour le raffinage du pétrole brut, deux distillations successives sont nécessaires : une distillation atmosphérique et une distillation sous vide.

La conversion : transformation des molécules lourdes

La seconde étape du raffinage du pétrole brut est la conversion qui consiste à transformer les molécules lourdes en molécules plus légères. Les molécules lourdes seront ainsi transformées en essence, kérosène, diesel ou fioul domestique qui sont les produits les plus demandés.

Pour ce faire, les raffineries utilisent une très forte chaleur (500°C), un procédé appelé craquage catalytique ou encore une forte pression permet alors d'obtenir des hydrocarbures plus légers. Suite à cette conversion, 75% des produits lourds sont transformés en molécules plus légères. Il est à noter que plus la conversion est poussée, plus la raffinerie consomme de l'énergie.

L'amélioration des produits pétroliers

L'étape de l'amélioration consiste à éliminer les impuretés et les composants acides ainsi que les éléments corrosifs pour l'environnement. Il s'agit ainsi d'obtenir un produit plus respectueux des normes en vigueur. Cette étape permet de réduire la teneur en soufre du pétrole raffiné. Le kérosène et les gaz butane par exemple sont lavés avec de la soude pour extraire les produits résiduels.

Un mélange avec des produits additifs intervient ensuite pour garantir les spécificités techniques et réglementaires des produits finis. C'est une étape ultime qui consiste à optimiser les propriétés des produits obtenus.

Le traitement des carburants automobiles

Pour que les carburants automobiles soient utilisables, il faut que leur indice d'octane soit augmenté. Ce procédé permet au carburant de s'enflammer spontanément pour ne pas endommager les moteurs des voitures. L'indice d'octane mesure la résistance à l'auto-allumage d'un carburant.

Pour éviter des dommages sur le moteur, cet indice doit être élevé à 98 ou 100. Le reformage catalytique est le nom du procédé permettant d'augmenter cet indice à travers l'application de réactions chimiques sous 500°C et une pression de 10 bars avec du platine comme catalyseur.

Les acteurs indépendants du monde pétrolier comme le groupe Philia étudient de près les procédés de raffinage dans le but de comprendre et de développer de nouveaux procédés. L'entité du groupe Philia Energy étudie plus en profondeur les problématiques de l'or noir dont le raffinage fait partie intégrante.